En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Mémoires et Biographies > Frères ennemis, frères de sang, frères de lait
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Frères ennemis, frères de sang, frères de lait

Marie Cappart

Jourdan
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
9,99

Ajouter au panier
Les frères les plus célèbres de l'Histoire et leur influence sur leur époque.

Depuis les temps les plus reculés, les relations entre frères sont la source de nombre d’évènements historiques : règlements de comptes, alliances, trahisons, réconciliations… ont changé le cours de l’Histoire.
Plongez dans la vie des grandes fratries de l’Histoire, dans leurs déboires, leurs conquêtes et leurs défaites, leurs fusions et leurs déchirements. Découvrez…
• l’importance des frères Colomb dans la découverte des Amériques.
• les frères médecins de Gustave Flaubert et de Marcel Proust.
• la manière dont Roy et Walt Disney ont créé un véritable empire, entre business et magie.
• les guerres mythologiques que se livrèrent Étéocle et Polynice tout comme l’amour qui unit Castor et Pollux.
• Théo et Vincent Van Gogh et leur relation fusionnelle malgré la distance.
• les relations qu’ont entretenues Ferdinand Ier et Charles Quint, Louis XIV et Philippe d’Orléans…
• et bien d’autres histoires de frères !

Plongez dans la vie des grandes fratries de l’Histoire, dans leurs déboires, leurs conquêtes et leurs défaites, leurs fusions et leurs déchirements.

EXTRAIT

Lorsqu’on aborde un sujet, il est toujours intéressant de s’intéresser à sa définition et à son étymologie. Quand on ouvre le Larousse, on peut y lire, à l’occurrence « frère » : Personne de sexe masculin née du même père et de la même mère qu’une autre personne. Très vite, on remarque aussi que ce sens a été utilisé plus largement pour décrire des liens d’affinités fortes, et ce même sans liens du sang, avec cette variante qui colle aussi le mot « frère » à celui qui ne partage qu’un seul parent avec un même individu.
Le nom « frère » découle du mot indo-européen brehter qui va engendrer le latin frater.
Ce frater va évoluer dans la langue française sous le vocable « frère » qui offrira le mot « fratrie », mais dans sa conception grecque, le mot phratrie va d’abord concerner une communauté, un ensemble non genré, réuni autour d’un but commun, sens qui sera conservé ultérieurement. Ce n’est que plus tard que le mot sera utilisé pour désigner les hommes ayant partagé l’utérus de leur mère avec d’autres, qu’il s’agisse d’ailleurs d’hommes ou de femmes.
Le rassemblement de frères, réunis autour d’une cause ou d’un but commun va s’appeler une confrérie, et ce jusqu’à nos jours où, par exemple, fraternity, fraternité en anglais, va désigner une société étudiante aux États-Unis et les membres les plus délurés de ces associations, les frat boys qui vivent dans les frat houses. Ces sociétés font d’ailleurs pleinement partie de la culture américaine, et chaque jeune américain fréquentant l’université est fier quand il appartient à l’une ou l’autre de ces confréries académiques.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Marie Cappart est historienne, généalogiste de profession. Elle donne des conférences et des cours de généalogie. Elle est également consultante pour différents médias (RTBF pour le centenaire 14-18, BBC Wales...).

Ceux qui ont été intéressés par Frères ennemis, frères de sang, frères de lait ont aussi consulté :