En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Mémoires et Biographies > Des flics français à Kaboul
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Des flics français à Kaboul

Pierre Pouchairet

La Boîte à Pandore
Format: ePub

Lire un extrait    

Prix :
9,49

Ajouter au panier
Récit du Commandant Pouchairet en Afghanistan !

Le Chaudron afghan. Voilà l’endroit dans lequel le Commandant de police Pierre Pouchairet a travaillé et vécu pendant presque 5 ans.
Témoin privilégié du début de la fin de la campagne des Forces alliées en Afghanistan, il était chargé de la coopération en matière de sécurité. Il dévoile dans son livre la réalité du terrain.
Sous sa plume acerbe et précise, les personnages du Grand théâtre afghan se mettent en place : la communauté d’expatriés plongée dans la tourmente et la communauté afghane fière d’avoir toujours résisté aux « envahisseurs » quels qu’ils soient.
Rien n’échappe à l’auteur et à son récit, ni les enlèvements et les attentats dont sont victimes autant les Occidentaux que les Afghans, ni les errances de la diplomatie française, ni les agissements du gouvernement corrompu du président Karzaï.
Il met également en évidence les ressorts complexes du fonctionnement des tribus afghanes, les efforts des Occidentaux, souvent dérisoires, pour faire respecter le droit des femmes et pour s’attaquer au tabou de la pédophilie.
Personne avant le Commandant Pouchairet n’avait raconté la présence française en Afghanistan comme lui.
Bienvenue à Kaboul !

Découvrez sans plus attendre le récit poignant d'un ancien commandant de police envoyé en Afghanistan. Une rencontre entre les envoyés français et les populations afghanes.

EXTRAIT

L’ambassadeur finit par nous recevoir. Nous entrâmes dans le couloir de la résidence. Quelle tristesse ! La peinture était défraîchie et un canapé crasseux, flanqué de ses deux fauteuils transformait l’endroit en salle d’attente. Au fond, au travers d’une porte vitrée, on apercevait le salon, une grande pièce meublée dans le style des années soixante. Tout était dans le même état de décrépitude.
Il nous ouvrit sa porte pour nous accueillir. Souriant, il nous serra chaleureusement la main et nous invita à prendre place dans le coin salon aménagé au fond de son bureau.
La pièce devait être à l’origine la salle de séjour de la résidence. Elle était tout en longueur, la façade offrait une belle vue sur un grand jardin. La table de travail faisait face à cette baie vitrée. Deux gazelles gambadaient dans la verdure. Le calme et la beauté de l’endroit, situé en plein centre-ville d’une capitale réputée comme étant l’une des plus dangereuses du monde, étaient dépaysants. Pour le reste, la pièce ressemblait à l’environnement déjà traversé, rien de bien attrayant… Ses premières paroles furent pour Julien. Il lui parla de son départ proche et du temps qu’il avait passé là-bas. Julien finit par me présenter.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

De cette alternance entre épisodes cocasses et sérieux, entre récits de ses démêlés avec l’administration française et de ses négociations avec les autorités afghanes, Pouchairet tire au final un portrait original d’un pays que la communauté internationale tente de reconstruire. - Luc Mathieu, Libération

À PROPOS DE L'AUTEUR

Pierre Pouchairet a 55 ans. Ce commandant de police aujourd'hui en retraite a été en charge de l'ensemble de la coopération policière française en Afghanistan de 2006 à 2010.
Ce policier issu de la PJ a exercé dans les services d'investigations à Versailles, Nice et Grenoble, et a été affecté à l'étranger à Beyrouth, Ankara, Kaboul et Almaty. Il vit aujourd'hui au Moyen-Orient.

Ceux qui ont été intéressés par Des flics français à Kaboul ont aussi consulté :