En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Théâtre > Le théâtre arrageois au XIIIe siècle
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Le théâtre arrageois au XIIIe siècle

Jean Dufournet

Corsaire Editions
Format: PDF sans DRM

     Extrait long

Prix :
10,99

Ajouter au panier
L'emploi par les auteurs du mot jeu pour désigner leurs pièces n'est pas indifférent : oeuvres déroutantes, elles refusent l'académisme et marquent le réveil du jeu littéraire, menacé d'étouffement sous les poncifs. Elles sont nées dans une métropole, Arras, marquée par l'antagonisme entre la cité et la ville.Le jeu utilise le comique sous toutes ses formes. C'est un théâtre qui se construit par et pour le groupe, qui démonte les oeuvres et les genres anciens pour faire du nouveau. Pour aller plus loin dans la création, les auteurs arrageois avancent à la découverte. Ainsi, Jean Bodel cherchant l'au-delà du monde où l'on distille l'outrevin, l'élixir de la poésie.D'une pièce à l'autre, du Jeu de saint Nicolas à Courtois d'Arras, du Jeu de Robin et Marion au Jeu de la Feuillée, on assiste au même travail créateur de déconstruction et de reconstruction.

Ceux qui ont été intéressés par Le théâtre arrageois au XIIIe siècle ont aussi consulté :