En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans d'aventures > Les Poissons pleurent aussi
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Les Poissons pleurent aussi

Pierre Micheletti

Editions Lucien Souny
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
7,99

Ajouter au panier
Denis Farenc tente le tout pour le tout pour préserver la nature et la Méditerranée qu'il aime tant.

Denis Farenc, cadre à la retraite, entretient avec la Méditerranée un lien fort, qu’il transmet à ses petites-filles lors de mémorables sorties en bateau. Mais au fil des années, il observe la dégradation de cette mer mutilée par des pratiques humaines. Et que dire du reste de la région qui s’appauvrit irrémédiablement, d’où disparaissent les ressources et les savoirs ancestraux ? Plus alarmantes encore sont ces étranges maladies qui frappent ses proches. Brisé par ce qu’il voit et ce qu’il apprend, Denis, de nature placide et joviale, va peu à peu se révolter et commettre un acte aussi insensé que dérisoire. Une intrigue fascinante, un éclairage intimiste et poignant, ce roman, porté avec finesse par la beauté des paysages, laisse entendre les souffrances de notre planète.
Pierre Micheletti, médecin, parcourt tous les continents depuis trente ans. Observateur attentif des désordres de l’environnement, il sait que, si la réalité est mondiale, elle n’est pas pour autant exempte de déclinaisons locales. Et c’est en terre du Languedoc qu’il a choisi de situer son histoire. Il est vice-président d’Action Contre la Faim, après avoir dirigé Médecins du Monde (2006-2009).

Quel acte, dérisoire et insensé, Denis a-t-il commis ? Découvrez ce roman à l'intrigue fascinante et laissez-vous toucher par les souffrances de notre planète au bord de la Méditerranée.

EXTRAIT

Son masque à peine ajusté, Denis sauta palmes premières de la poupe de l’Antares. Il fallait attendre quelques instants, laisser le temps de se réchauffer à la pellicule d’eau glissée entre sa peau et la combinaison de néoprène. Il resta immobile pour que l’opération s’accomplisse sans retard. Peu à peu, un sentiment familier de bien-être le gagna, entouré du silence ouaté de l’immersion.
« Tu donnes le mauvais exemple à ton fils ! » lui aurait une nouvelle fois reproché Catherine à son retour, inquiète des plongées solitaires dont il était devenu friand. Avec l’expérience, il avait conçu une sorte de dépendance à leur égard. Un besoin de l’alchimie particulière que produisaient sur lui les sensations inhabituelles de l’apesanteur, du silence sépulcral et d’une palette de couleurs résumée par un dégradé de gris. En dehors de la découverte de la vie marine, la plongée est d’abord une expérience improbable des sens. Avant le voyage prévu à Toulouse, il avait besoin de cette rupture apaisante. Il avait confié la garde de Rose à Patricia, la femme de Jordi, qui accueillait ses propres petites-filles pour la journée.

CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE

Un très beau roman, d'une grande portée philosophique, attachant dans sa construction et tellement d'actualité. - LaMuseEnParle, Babélio

À PROPOS DE L'AUTEUR

Médecin, Pierre Micheletti entreprend ses premières expériences à l'étranger en 1985. Il rejoint Médecins du Monde en 1987, tant que chef de mission au Guatémala, puis devient directeur des programmes en 1996, avant d’être élu à la présidence en 2006, responsabilité qu’il exercera jusqu’en 2009. Depuis, il est professeur associé à l’IEP de Grenoble et co-dirige les masters Organisations internationales et Politiques publiques de santé.

Ceux qui ont été intéressés par Les Poissons pleurent aussi ont aussi consulté :