Christian Gerondeau

Climat, j'accuse

Des millions de morts au nom des pays riches ?

L'artilleur

Date de publication : 2015-10-28


Prix papier : 17,00 €

7,99
Guide des formats
Description
Ils ne savent pas ce qu’ils font. Ils disent vouloir sauver la planète pour le bien de l’humanité. Mais si on les écoute, les conséquences seront dramatiques. Lorsque la plupart des responsables politiques, économiques ou religieux accréditent l’objectif de la conférence de Paris de réduire de 50% les émissions de CO2 à l’horizon 2050, non seulement ils font aveuglément confiance au travestissement de documents scientifiques, mais surtout ils contribuent à la mise en danger de mort de millions d’hommes et de femmes. Car chaque année, plus de quatre millions d’êtres humains meurent parce qu’ils n’ont pas ou peu d’électricité et qu’ils sont intoxiqués par les fumées de foyers domestiques. D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), ce « dirty cooking » constitue bien la première cause mondiale de mortalité humaine. Pour faire cesser cette tragédie et plus généralement sortir de la pauvreté plus de trois milliards d’habitants, il faut avant tout leur donner accès à une électricité abondante et bon marché, que seules peuvent le plus souvent leur procurer des centrales à gaz ou à charbon. Mais, au nom de la lutte contre les hypothétiques inconvénients du CO2, les gouvernements des pays riches voudraient le leur interdire. Heureusement, les pays pauvres ne les écouteront pas, conduisant la conférence de Paris, la COP 21, à un échec total.
 
Pages
176
Collection
n.c
Parution
2015-10-28
Marque
L'artilleur
EAN papier
9782810006793
EAN EPUB
9782810006809

Informations sur l'ebook
Nombre pages copiables
0
Nombre pages imprimables
0
Taille du fichier
1608 Ko
Prix
7,99 €

Suggestions personnalisées

Aide

Recherche avancée

Recherche avancée

Plan du site

aide

Contact

Contact

contactez-nous

Information site principal

Site principal

Retour http://www.lmet.fr

6 rue Maître Albert
75005 Paris

+33 (1) 55 42 73 73