En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > SAVOIRS > Histoire et Géographie > Histoire > Histoire de France > Le procès de Louis XVI
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Le procès de Louis XVI

Jules Michelet

Myriel
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait    

Prix :
8,99

Ajouter au panier
Dans le grand livre d’Histoire de France laissé à notre lecture, Michelet s’attarda plus particulièrement sur la Révolution française. La chose est normale pour un homme du XIXe siècle, contemporain d’une époque où la Révolution était encore terriblement présente.
Lorsque Michelet aborde la question du procès de Louis XVI, il entend prioritairement faire montre de complexité. La mise en accusation de l’ancien roi n’a rien à voir avec le jugement d’un innocent. Car Louis XVI était coupable pour Michelet. En amorce à l’écriture de son procès, le grand historien, intransigeant, dresse l’acte d’accusation du dernier Bourbon absolutiste. Alors, ceci fait, tout devient presque simple pour Michelet. Car loin d’en rester à de simples évidences, il entend montrer pourquoi et par la faute de qui Louis XVI fut condamné à mort. Ses juges, improvisés, souvent duplices, pourquoi ont-ils pris cette décision ?
Le procès de Louis XVI c’est l’acte révolutionnaire par excellence, c’est l’amorce à tout ce qui, par la suite, ensanglantera la Révolution. Lorsque des hommes jugent le représentant de Dieu sur Terre, ils se condamnent à devoir mourir à leur tour. Et Michelet de conclure. Il y a quelque chose du suicide collectif dans le procès de Louis XVI. Il y a toute la Révolution, exprimée en actes, l’espoir y présidant. Il y a surtout l’angoissante question du « qu’arrivera-t-il ? » maintenant que le tabou ultime, celui du Régicide, est à présent transgressé.

Ceux qui ont été intéressés par Le procès de Louis XVI ont aussi consulté :