En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Commode

Philippe Tarel

Editions Ellipses
Format: ePub

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
20,99

Ajouter au panier

Commode (161-192) est l’un des empereurs romains à la réputation la plus détestable. Dès l’Antiquité il figure en bonne place dans la liste des mauvais empereurs fixée par des historiens tous issus de l’ordre sénatorial qui fut persécuté sous son règne.   
Cette tradition fut relayée à l’époque moderne par des auteurs comme Edward Gibbon ou Ernest Renan, qui firent commencer le processus de la chute de Rome à l’avènement de Commode.
Sa destinée est d’autant plus étonnante que tout aurait dû en faire un empereur modèle : fils de Marc Aurèle, idéal du prince sous l’Antiquité, premier empereur à être « né dans la pourpre », il fut associé dès l’âge de seize ans à l’exercice de la fonction impériale.
Mais les difficultés multiples rencontrées au cours de son règne, annonciatrices de la crise traversée par l’Empire au siècle suivant (menaces barbares aux frontières, pandémies, changement climatique), l’obligèrent à affirmer de manière spectaculaire le caractère providentiel du pouvoir impérial. Cette manière très novatrice d’incarner la fonction, qui sera amplifiée par ses successeurs, suscita contre l’empereur de nombreux complots qui aggravèrent le déséquilibre mental du prince. Fondamentalement transgressif, Commode s’identifia à Hercule et, à la toute fin du règne, s’exhiba en gladiateur. C’est cet aspect de son règne que le cinéma a retenu en priorité : l’énorme succès du film Gladiator (1999) de Ridley Scott a contribué à assurer une renommée planétaire à Commode et à façonner l’image, en grande partie mythique, d’un empereur décadent assassiné en pleine jeunesse. Ni réhabilitation ni portrait à charge, cette biographie cherche à replacer Commode dans son contexte.
Philippe Tarel est agre´ge´ d’Histoire, docteur en Histoire romaine (Paris I), professeur d’Histoire en classes pre´paratoires au lyce´e Champollion de Grenoble.

Ceux qui ont été intéressés par Commode ont aussi consulté :