En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > Littérature francophone > Contemporains > La sieste
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

La sieste

Viviane Campomar

15K
Format: ePub sans DRM

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
0,99

Ajouter au panier

« As-tu bien fermé le poulailler ? » s’inquiétait Herminie à chaque fois que la narratrice, accompagnée de ses jumeaux, lui rendait visite à la maison de retraite.
Après l’avoir rassurée, cette dernière attendait l’histoire du renard dont elle se régalait sans aucune lassitude. Puis le rituel se prolongeait avec d’autres histoires pittoresques sur les rouquins magnifiques dans une joyeuse complicité.
Mais ce mercredi-là, elles ne s’appesantirent pas sur les rusés prédateurs.
Autre chose perturbait la vieille dame.
Qu’avait donc cet homme à faire sa sieste devant chez elle ?
Dans La Sieste, la narratrice, avec un regard plein de tendresse, nous dessine le portrait de son aïeule. Une vieille dame pétillante, au grand cœur qui aura sacrifié son existence à celle des autres avec sourire et abnégation. Un être d’émotion hanté par le fantôme d’une sœur qu’elle n’aura pas su sauver.
Une petite phrase anodine prononcée par la vieille dame sur la présence incongrue d’un dormeur devant sa fenêtre revient, telle une rengaine, perturber et nourrir ce portrait.
Un texte sensible sur le don de soi. L’amour des autres plus que de soi-même. Le bonheur des petites joies du quotidien.
Mais également sur le sentiment de culpabilité que peuvent éprouver les familles lorsqu’elles sont contraintes de placer leurs aînés en maison de retraite.

Ceux qui ont été intéressés par La sieste ont aussi consulté :