En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
LogoEntete
6 rue Maître Albert
75005 Paris
+33 (1) 55 42 73 73
Entete

Accueil > LITTÉRATURE > Romans et Nouvelles > Littérature francophone > Contemporains > Le syndrome du caliméro dans la société postmoderne
Mon Compte
Me Connecter



F.A.Q.

Contact

Le syndrome du caliméro dans la société postmoderne

Violaine Ripoll

Editions Sulliver
Format: PDF sans DRM,ePub sans DRM

Lire un extrait     Extrait long

Prix :
5,99

Ajouter au panier

2009. Le jeune homme est à bout. « Trop. J’avais envie de crier, de hurler tout ce que je pensais d’eux, leurs arrangements et leur mocheté, j’avais envie de leur bondir à la face, de les attraper par les cheveux, par la peau des grasses bajoues, j’avais envie d’écrabouiller leurs visages sur la longue table ovale. » Il fuit. Retour aux sources, loin du travail cravaté, de l’avenir formaté : les copains d’antan. L’océan pour sa beauté. Et pour survivre, des chantiers de bricole.
Mais le temps passant, l’âge venant, sur quoi va déboucher l’accès de révolte de la jeunesse ? Suivent les années 2024, 2039, 2064: trois instantanés de vie, dans un Sud-Ouest où tout vire au cauchemar. Relégués dans des mobil-homes près de l’océan, nos antihéros vivent des miettes d’une radieuse « Seacity » pour résidents aisés. Mais si la marge est la seule échappée, elle se réduit à mesure que l’humanité se déshumanise. L’écart ne cesse de se creuser entre un monde voué au culte du paraître et du profit et ceux qui refusent de couler leurs vies dans le moule de cette idolâtrie. D’autres horizons s’ouvriront-ils pour celui qui ne veut pas renoncer à s’indigner ?
Prenant à contre-pied le roman d’anticipation qui nous chante d’hypothétiques lendemains, Violaine Ripoll rajoute avec une lucidité joyeusement désespérée de l’aujourd’hui à notre aujourd’hui et dessine ainsi non sans ironie un demain ordinaire glaçant de vraisemblance.
Après des études de géographie, Violaine Ripoll a travaillé comme assistante au sein du Monde diplomatique, puis comme rédactrice en chef de la revue Le Passant ordinaire. Elle a publié des articles de presse, critiques de livres, textes engagés et des nouvelles. Elle consacre aujourd'hui son écriture à la fiction et à la poésie. L’un de ses textes, Valse mémoire, a été mis en scène en 2010 par la compagnie chorégraphique Gradiva.

Ceux qui ont été intéressés par Le syndrome du caliméro dans la société postmoderne ont aussi consulté :